Pendant des milliers d'années, les bains de vapeur ont été utilisés pour détendre et tonifier le corps humain.

Le poêle: source de chaleur

La chaleur provient d'un poêle dans un coin du sauna, de nos jours habituellement chauffé électriquement ou par le bois. Quand un sauna traditionnel a été bien chauffé, les murs sont chauds, l'air a atteint la température réglée et les rochers sont chauffés. Dans un sauna traditionnel, on parle de point le plus chaud qui est le plafond. Pour un sauna traditionnel, un baigneur devra attendre pendant un certain temps avant que la cabine ne soit à la température souhaitée et que les roches soient bien chaudes. Ce temps de chauffage dépend de la température ambiante de la cabine, de la qualité de l’isolation des parois ainsi que de l’étanchéité. Une cabine de sauna bien faite est généralement prête à l’emploi assez rapidement pour les températures faibles. Pour celles plus chaudes, il peut être nécessaire de chauffer la cabine pendant une plus longue période. Une fois que le niveau de température voulue est atteint, il suffit de gérer la bonne température de la cabine.

La roche: source de vapeur

Dans un sauna traditionnel, la transpiration est atteinte lorsque le baigneur entre dans une pièce chauffée. Pour mieux transpirer, les utilisateurs versent de l'eau sur les rochers pour créer de la vapeur et augmenter le taux d'humidité dans le sauna. L’avantage de verser de l'eau sur la pierre pour sauna est que cela rend la salle plus confortable, humidifie les voies nasales et permet l'utilisation de l'aromathérapie en mélangeant des huiles essentielles avec l'eau.